Accueil > Lutte contre les moustiques > Les moustiques

Les moustiques


voir aussi net.pf


Une quinzaine d’espèces de moustiques sévissent en Polynésie française. Seules les femelles piquent, pour obtenir les nutriments nécessaires à l’élaboration des œufs.

Les deux plus connues sont Aedes aegypti et Aedes polynesiensis car elles transmettent la dengue, ainsi que la filariose lymphatique à Wuchereria bancrofti var pacifica pour Aedes polynesiensis. Le zika est transmis par Aedes aegypti et peut-être par d’autres espèces (les recherches sont en cours). Le chikungunya est aussi très probablement transmis par les deux espèces d’Aedes. Ce sont les moustiques noirs et blancs qui piquent du lever au coucher du soleil.


Les autres espèces appartiennent principalement au groupe des Culex. Ce sont des moustiques qui piquent la nuit, de couleur marron-beige. Ils ne transmettent pas de maladies pour l’instant en Polynésie française.

Ce qui caractérise le mode de vie des moustiques est la nécessité pour eux de passer une partie de leur vie dans l’eau, à l’état de larves et nymphes.

Le cycle de développement d’Aedes aegypti

Des renseignements sur les moustiques peuvent aussi être obtenus dans le mémo pratique à destination des agents communaux, amenés à intervenir sur le terrain dans le cadre de la lutte contre la dengue et le zika en partenariat avec les services de l’Etat (Direction de la Défense et de la Protection Civile) et du Pays (Direction de la Santé). Ce mémo existe aussi en version tahitienne.