Accueil > Lutte contre les moustiques > La filariose lymphatique

La filariose lymphatique


voir aussi net.pf


La filariose lymphatique est une maladie causée en Polynésie française par le développement dans le corps humain d’un ver appelé du doux nom de Wuchereria bancrofti variété pacifica.

Ce ver se transmet d’homme à homme par l’intermédiaire du moustique Aedes polynesiensis qui transmet aussi la filariose cardiaque du chien (Dirofilaria immitis).

Le passage du parasite dans le moustique est indispensable pour l’accomplissement complet de son cycle de développement.
La principale mesure utilisée jusqu’à maintenant pour tenter de juguler la filariose a constitué à distribuer massivement des doses d’albendazole et de diéthylcarbamazine, plus connus sous les noms de « Zentel » et « Notézine ».

Liens informatifs :

- http://www.ilm.pf/infofilariose

- http://www.wpro.who.int/rcm/fr/archives